Son of the Black Sword

Premier tome d’une trilogie de Larry Correia, Son of the Black Sword se déroule dans un monde de Fantasy où la société est stratifiée en différentes classes (incluant des “intouchables” considérés comme des propriétés). Le monde a été changé, dans un passé lointain lorsque les démons sont tombés du ciel, après avoir été chassé dans les océans (d’où ils ressortent périodiquement, et individuellement pour attaquer les hommes) un âge des rois est venu et passé.
 
Aujourd’hui ces âges anciens sont non seulement oubliés de presque tous mais également tabous. Ashok est un protecteur, un ordre de guerrier chargé de faire appliqué la Loi (qui régit la vie de tout un chacun et la place de tous dans le monde). C’est non seulement le prototype du guerrier, mais en plus un guerrier aguerri porteur d’une des rares épées ancestrales (une lame fait de métal noir qui contient les compétences guerrières de tous ses porteurs).
 
Quand il apprend que sa vie est un mensonge et que ses origines sont peu honorables, la vie d’Ashok est détruite, il se rend à la justice et ce guerrier honorable, pétris de la Loi, attend son jugement. Sa surprise est grande lorsqu’il se retrouve, sans le savoir, au centre d’une conspiration pour exterminer les “intouchables” et renverser le pouvoir. Envoyé servir le prophète des anciens dieux oubliés, chef d’une rébellion d’intouchables, Ashok voit sa vision du monde d’avantage entamée.
 
Son of the Black Sword est un roman de Fantasy au rythme bien mené et très agréable à lire. J’attend avec impatience le tome suivant pour savoir comment l’histoire de Ashok va se terminer.

Une pensée sur “Son of the Black Sword”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code