The Long Utopia

Quatrième volume (sur cinq de prévu) et probablement dernier tome, suite à la mort de Pratchet, The Long Utopia continue de décrire l’histoire de l’humanité depuis qu’elle est capable, grâce à un dispositif utilisant une pomme de terre comme source d’énergie, de passer dans des terres parallèles à la notre (qui n’est plus viable suite à l’explosion du super volcan du Yellowstone).
Se déroulant quelques années après le dernier tome, The Long Utopia suit toujours le devenir des différents personnages introduits dans les romans précédents. Une intrigue principale sert néanmoins de fils rouge au roman et finit par réunir les différents protagonistes face à une menace de grande envergure : des créatures insectoïdes, intelligentes qui viennent d’une autre planète en traversant les mondes via le “Nord/Sud”. Ces créatures sont sur une version de la longue terre où les androïdes Agnis et Lobsang (qui est officiellement mort) se sont établis afin de cultiver la terre et de vivre une vie de pionner.
En parallèle à cette intrigue centrale, le roman s’intéresse au destin des “Nexts”, ses humains très intelligents mais doués de peu d’empathie qui apparaissent avec la colonisation de la Longue Terre et à l’histoire familiale de Joshua Valiente, maintenant divorcé et vivant le plus claire de son temps dans une des terres sauvages.
The Long Utopia plaira à ceux qui ont apprécié le reste de la série. Il a, globalement, les mêmes qualités et travers que les autres tomes : une écriture agréable et intelligentes, des personnages individuels bien construits, le développement de l’histoire de l’humanité sur un temps assez long (une vie humaine pour l’ensemble de la série), des histoires qui semblent parfois surtout être un prétexte à l’exploration géographique de la Longue Terre et qui ont tendance à aller dans beaucoup trop de direction.
Ce dernier tome forme également un sorte de fin a plusieurs des histoires individuels. Je ne suis pas certain que le cinquième tome prévu, maintenant que l’un des deux auteurs n’est plus parmi nous, sorte réellement un jour. Il n’en reste pas moins que cette série est pour moi une vraie réussite !

Une pensée sur “The Long Utopia”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code