After Atlas

Se déroulant dans la continuité de Planetfall, mais sur Terre et quarante ans après le départ du vaisseau Atlas, After Atlas suit le fils d’une des voyageuses ayant quitté la Terre.
 
Abandonné petit, avec son père, par sa mère, Carlos Moreno vit ses premières années livrés à lui même dans la maison familiale, il rentre, à la suite de son père, ensuite dans une secte “The Circle” qui prône le retour à une vie simple, sans technologie invasive (tel que les imprimantes qui permettent à tous à chacun d’imprimer nourriture, vêtements, outils, ou encore les puces implantés qui connectent les individus aux réseaux).
 
Quittant à l’adolescence la secte, dirigée par un autre abandonné d’Atlas, le charismatique Alexandro Casales, il devient un enquêteur hors-paire du ministère de la justice du Norope (l’entité formée par l’ex-Royaumes-Unis et la Scandinavie) dans un monde où la résolution d’un crime consiste principalement a exploité les nombreuses traces laissé par les individus sur les réseaux et les caméras publiques et privées.
 
Le monde de After Atlas est hautement technologique mais aussi sombre : les Etats-Nations ont soit disparu au profit de corporations ou fusionnés avec elles. Carlos n’est d’ailleurs pas un homme libre, mais un outil propriété de l’état qui a tous pouvoir sur lui et exploite ses compétences.
 
C’est dans ce contexte que Alexandro Casales est retrouvé mort dans un hôtel près de Londres. L’imbroglio juridique donne l’enquête à Carlos qui doit à la fois résoudre le meurtre et faire face aux rancœurs et démons de son passé. L’enquête, bien évidement, prendra une tournure inédit aux enjeux très importants.
 
Roman où la psychologie du personnage est très finement et richement rendu, After Atlas est une enquête passionnante, une plongée dans les méandres de ce qui forme l’humanité (dans un autre registre que Planetfall, mais également comme celui-ci) et un roman très riche. A titre personnel, il m’a plus d’avantage que Planetfall, mais c’est objectivement une question de goût plus que de qualité.
 
Arrivé à la fin de ma lecture, je me prend à espérer un troisième roman qui explorent les implications des fins des deux premiers.

L’avis de Gromovar.

Lien Amazon pour acheter After Atlas

4 réponses sur “After Atlas”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code