Pierre-de-vie

Pierre-de-vie est un roman de Fantasy de Jo Walton qui pourrait se décrire comme de la Fantasy domestique. Se déroulant dans un monde où l’écoulement du temps n’est pas le même selon que l’on aille vers l’ouest (où le temps passe très rapidement et la magie ne fonctionne pas) ou vers l’est (où la magie est très puissante et où résident les dieux et déesses).

Toute l’histoire se déroule dans le village d’Applekirk et concerne la famille du seigneur du village. Applekirk  est un village situé dans les Marches, la région centrale du monde là ou le temps passe relativement normalement et où la magie fonctionne de manière “modérée”.

La famille du seigneur vit paisiblement avec un ménage polyamoureux qui fonctionne bien. Cette tranquillité apparente est mise à mal à l’arrivée d’un historient/archéologue de l’ouest et de l’arrière-grand mère du seigneur qui revient de l’est en fuyant la vindicte de la déesse du mariage.

C’est donc le récit des événements qui ont bouleversé Applekirk, avec derrière des enjeux plus importants, qui se trouve ici narré. Pierre-de-vie bénéficie d’une narration qui joue sur les temps avec des allers-retours présent-passé-future qui au premier abord  sont déconcertant mais qui au final donne du charme à l’histoire.

Les thématiques des relations amoureuses fluides, de la religion et de l’harmonie du foyer sont au cœur de cet excellent roman, Walton montre ici qu’une bonne autrice est capable de tirer un récit riche et passionnant d’un pitch qui peu sembler assez banal.

3 réponses sur “Pierre-de-vie”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code