L’empire du Léopard

Dernier roman adulte en date d’Emmanuel Chastellière, l’empire du Léopard se déroule dans un monde fantastique fortement inspiré du notre.

Une version fantasmée de l’Espagne colonise une version fantasmée de l’Amérique centrale à la recherche de richesse et de la mythique fontaine de jouvence.

Si la conquête des territoires a été facile, les richesses espérées ne sont pas au rendez-vous et le gouverneur de la province se retrouve à devoir composer avec des propriétaires terriens peu coopératifs et l’abandon de la Couronne. Le tous alors que bien à l’abri dans les montagnes le mystérieux Empire du Léopard est toujours libre….

Ajoutez à cet univers un soupçon de magie, qui existe peut-être,  sous la forme d’alchimiste royal, d’anges et de fées et vous obtenez un univers original et attrayant.

Le lecteur suit les pas de plusieurs personnages, les plus proéminents étant “la Salamandre”, une militaire et héroïne de guerre exilée dans les colonies, une indigène qui a rejoint l’armée pour fuir son destin de victime sacrificielle, l’apprenti de l’alchimiste royal , le neveu du roi (et chef mégalomane d’une compagnie de mercenaire)…

L’intrigue se développe dans la colonie et, par la suite, dans l’empire du Léopard qui envoie une invitation formel au gouverneur de la colonie…

L’empire du Léopard  est un roman bien écrit qui souffre de longueurs et de problème de rythme sur le déroulement de ses intrigues. Une lecture agréable donc au final mais rendue parfois un peu lente par les quelques défauts évoqués. Je serais curieux d’en lire davantage sur cet univers.

 

 

2 réponses sur “L’empire du Léopard”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code