Le diseur de mots

Premier tome d’une nouvelle série de Fantasy, La lyre et le glaive,  (trilogie si j’ai bien compris), Le diseur de mots de Christian Léourier construit un monde de Fantasy sympathique peuplés d’humains (et de presque humains) et dont la stabilité est assuré par l’axe divin, la personification des divinités sur le monde.

Mais loins de ces grandes questions théologiques le roman s’attache au pas de Kelt, un diseur de mots. Outre qu’il ne peut pas mentire, Kelt est parfois visité par la Vérité et les mots qu’il prononce alors, bien que souvent cryptique, deviennent vraie.

Il ère espérant pouvoir retrouver une foret mythique dont il a été chassé. Mon son destin prend un tournant inattendu lorsqu’un pont s’effondre et que le gardien du pont l’accuse d’être responsable de la tragédie. Débute alors une cheminant qui vont le lancer sur sa destinée, accompagné d’une femme du peuple des étoiles, un peuple nomade forgeron, d’un guerrier et, plus tard, d’un lettré.

Le tout alors qu’une religion unique, le culte de la Lyre, se développe et que des intrigues politiques se déploient pour mener à la guerre.

Le diseur de mots est bien écrit et agréable à lire, il représente une mise en place pour des évènements que l’on sent importants. J’attend la suite avec curiosité.

Une réponse sur “Le diseur de mots”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code