Forests of the Heart

Situé dans la série “Newford”, se déroulant dans la ville du même nom, Forests of the Heart est un gros, et bon, pavé qui se déroule sur une courte période durant un hiver particulièrement rigoureux pour la ville.

Le roman narre une tentative d’une bande de loups, originaires d’Irlande bien entendu, et “Gentry”, pour faire fabriquer un masque permettant de conjurer, des tréfonds du monde des esprits, une puissante et ancienne créature qui doit leur permettre de prendre la terre au delà des villes aux manitous locaux.

Le roman suit plusieurs personnes dont les vies vont se trouver lier au plan des loups et qui orbitent autours d’une propriété servant de lieux de retraites pour des artistes. Le lecteur suit ainsi une “curandera” mexicaine qui y séjourne, une sculptrice, un jeune indien vivant en ville, le tenancier d’un magasin de musique, un frère et une sœur originaires d’Irlande.

Comme souvent avec Charles De Lint, le roman parle de créatures anciennes, du musique,  mais également des liens qui se tissent entre les différents personnages. L’histoire de la ville de Newford évolue également de roman en roman, et de nouvelle en nouvelle. Pour moi c’est toujours un plaisir de lire De Lint, je ne désespère pas d’arriver, un jour, à lire l’ensemble des histoires se déroulant à Newford et que l’auteur en écrive enfin d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code