American Gods

Déjà lu, en français, il y a plusieurs années en arrière, l’arrivée prochaine d’une série TV l’adaptant m’a semblé une bonne raison pour relire, en anglais cette fois ci, American Gods de Neil Gaiman.
 
Le pitch de base est simple : Ombre sort de prison après plusieurs années le lendemains de la mort de sa femme et de son meilleur ami alors qu’elle lui faisait une fellation. Ne sachant bien que faire, il accepte la proposition de Voyageur, un mystérieux individu, qui veut l’engager comme homme à tout faire.
 
Débute alors pour Ombre un voyage au quatre coins des États-Unis qui vont lui faire comprendre que son employeur n’est pas vraiment humain et va le mettre au centre d’un conflit entre les Dieux à moitiés oubliés des différents peuples qui sont venus en Amérique et les nouveaux Dieux du monde moderne (Argent, TV, Technologie, etc.).
 
Durant ce voyage, Ombre va également évoluer pour devenir quelqu’un, quelque chose d’autre. Le tout en essayant de survivre et de comprendre.
 
American Gods est un gros roman fascinant qui explore les croyances humaines, “l’âme américaine” (US) et le devenir des nos mythes et légendes. Je place à côté des romans de De Lint, par exemple, qui traitent, d’une autre façon, des mêmes thématiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code