Sylvana de Michel Pagel

Il y a quelques années en arrière j’ai acquis, chez les Moutons électriques, l’intégrale en édition « définitive » (c’est-à-dire retravaillée par l’auteur) de la Comédie Inhumaine de Michel Pagel. C’est un ensemble de romans et de nouvelles fantastiques qui sont liés plus ou moins fortement et dont j’avais déjà lus il y a de nombreuses années quelques tomes. J’ai enfin trouvé le temps de commencer cette intégrale avec le premier tome publié : Sylvana.

Sylvana est un court roman d’entrée dans l’âge adulte et de vampire. Écrit à la première personne, il mêle les témoignages de Michel et de Sylvana. Le roman narre comment ils se sont rencontrés, dans un petit village de Vandée au début de l’adolescence, comment leur amour est né et la fin tragique, alors jeunes adultes, de leur histoire.

Tragique car Sylvana est une vampire. Contrairement aux histoires, elle n’a pas de pouvoirs particuliers, ni d’aversions particulières, sinon qu’elle a besoin de sang humain pour survivre. Et ce sang dont elle a besoin, c’est le frère jumeaux de Michel qui va le lui donner. L’histoire va se conclure sur une fin tragique, comme le lecteur pouvait s’y attendre (il est d’ailleurs prévenu dès le début du roman).

Sylvana est un roman fantastique fort sympathique qui se laisse libre avec plaisir et qui fleure bon le terroir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *