City of Last Chances de Adrian Tchaikovsky

City of Last Chances est un roman de Fantasy, tirant un peu sur le Weird, de Adrian Tchaikovsky. L’action se déroule dans la cité de Ilmar qui a été conquis il y a quelques années par une puissance étrangère, les Palleseen. Ces derniers veulent rationaliser le monde et lutte activement contre les anciens dieux et les pratiques magiques locales (par exemple en confisquant les objets magiques qu’ils trouvent afin d’en extraire la magie pour la réutiliser dans du matériel standardisé).

La ville d’Ilmar se caractérise par la présence en son sein d’un bosquet qui sert, parfois, de passage vers d’autres mondes et d’un quartier maudit hanté par l’ancienne famille régnante de la ville. En Ilmar se trouve aussi un quartier d’immigrés mal considérés, une universités, des usines dont les machines sont actionnées par des démons, d’anciennes familles nobles tentant de retrouver de leur superbe et une pègre qui profite de tous ce qui se passe pour s’enrichir.

L’action de City of Last Chances débute par la mort d’un membre important de l’administration Palleseen et la perte d’une puissante amulette qu’il transportait. Cette amulette sera le MacGuffin du roman et le moteur de changement qui mèneront à un soulèvement populaire.

Le roman croise les points de vue de plusieurs personnages (un prêtre d’un dieu oublié, une étudiante, un mage en exil, un professeur d’université, etc.) dont les destins vont se croiser et se re-croiser pour forme la trame de l’histoire d’Ilmar.

City of Last Chances fait partie des très bons romans de Tchaikovsk, auteur prolifique dont les textes vont du très bon au « fait le job sans plus ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *