Le Pays sans Lune de Simon Jimenez

Second roman de Simon Jimenez, Le Pays sans Lune dépend du domaine de la Fantasy, Récemment sortit en français dans la collection Nouveaux Milénaires, c’est en anglais et en audio que j’ai découvert ce roman.

L’histoire principal narrée dans Le Pays sans Lune est celle de la chute du Trône de la Lune, l’Empereur et les « trois Terreurs », fils de la Lune qui n’est plus dans le ciel mais prisonnière et de l’Empereur. Narrant le parcoure de Jun, petit-fils de l’Empereur qui s’enfuit avec la Lune incarnée, vieillissante et proche de sa fiche, libérée de sa prison et Keema, un guerrier manchot rencontré au début de la fuite, le roman décrit comment la dynastie régnante va être éliminée alors qu’elle tente de retrouver et recapturer la Lune.

Mais dans le même temps cette histoire est jouée sur la scène d’un théâtre hors du temps où sont réunis une audience venue de divers époques. Et c’est l’histoire d’une des membres de l’audience qui est aussi narrée dans les interstices de la chute du Trône de la Lune.

Mais Le Pays sans Lune c’est aussi une narration qui s’adresse au lecteur, identifiée comme l’une des membres du public de la pièce historique jouée; une narration qui fait parler les personnages secondaires, comme des esprits qui ferraient entendre leurs voix pour éclaire l’Histoire de leurs histoires.

Mais c’est aussi un texte emprunt d’un onirisme qui teinte le récit et le monde décrit. Un texte parfaitement maîtrisés où même ce qui semblent ne pas avoir de sens en a, en fait, un.

Un magnifique roman au final que je ne peux que vous conseiller de lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *