La voie des oracles: Thya

Avec ce premier tome d’une trilogie, Estelle Faye propose une Fantasy se déroulant en Gaule durant le déclin de l’Empire romain au cinquième siècle de notre ère.
 
Thya est la fille d’un général roman respecté, mais à seize ans elle est loin de mener une vie de faste à Rome. En effet, Thya est une oracle, elle est dotée depuis son jeune âge du don de prophétie. Si à une époque plus ancienne son don lui aurait valu une place de choix dans la société romaine, la conversion de l’Empire au christianisme met sa vie même en danger. C’est pourquoi son père l’a mise en sécurité dans sa propriété gauloise.
 
Mais lorsque son père est victime d’une attaque picte, ordonnée en secret par le propre frère de Thya, elle écoute ses visions et entreprend le long voyage  pour la citadelle de Brog où son père arrêta jadis les Vandales.
 
Pourchassée, protégé en secret par les anciens dieux et les créatures de l’ancien monde, Thya voyage dans la Gaule accompagné d’un ancien soldat de son père et son neveux, Enoch, un maquilleur séducteur au passé trouble.
 
Thya est un roman dont les héros sont de jeunes gens, mais qui est écrit avec intelligence et où les anciennes croyances de l’Empire et le christianisme sont en lutte. Thya devra perdre de son innocence, découvrir les secrets de son passé et savoir lutter pour ne pas être le jouet du Destin.
 
Une série qui commence fort bien, maintenant je m’attaque à la suite.

Une réponse sur “La voie des oracles: Thya”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code