La mer de l’ombre I & II

La première histoire du cycle des XII Royaumes a, enfin, été traduite du japonais en français. J’avais adoré l’anime librement adapté de ce cycle; c’est donc avec plaisir et voracité que je me suis jeté sur La mer de l’ombre.

Je n’ai pas été déçu, même si je connaissais déjà les grandes lignes de l’histoire de Yoko : cette étudiante japonaise de 17 ans qui se retrouve entrainé par un mystérieux inconnus dans l’univers asiatico-médiéval-fantastique des XII royaumes et qui va devoir apprendre à survivre et parcourir seul le monde pour trouver quel est la raison de sa venu dans les royaumes, et découvrir en même temps qui elle est et comment l’être. Une histoire somme toute assez commune dans les romans de Fantasy, mais qui est ici présentée dans un univers que je trouve envoutant et exotique. Les XII royaumes ont en effet la particularité que chacun des souverains est choisi par un être d’origine divine qui représente le mandat céléste qui permet à chaque souverain de gouverner. L’absence, ou la déviance d’un souverain, se traduisant par des catastrophes d’ordre magiques sur le royaume. L’écriture (du moins dans la traduction, pour la VO je ne sais pas) du roman est de plus fort agréable à lire, et les quelques illustrations qui parsèmes le récit sont fort jolies.

Au final un roman destiné aux adolescents mais qui sera sans mal conquérir un public plus adulte amateur de Fantasy agréable à lire et original.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code