La Fée, la pie et le printemps

Un roman de la rentrée littéraire des Indés de l’Imaginaire (celui-ci dans la collection Bad Wolf de ActuSF), La Fée, la pie et le printemps d’Élisabeth Ebory est un rafraîchissant roman féerique se déroulant durant l’époque de la régence britannique, à l’aube de l’époque victorienne.
Il y a bien longtemps les fées et autres êtres féeriques ont été enfermés dans un prison de brume sous la garde de dangereux geôliers. Alors que ces derniers semblent avoir disparu, la plupart des fées restent dans leur prison par habitude et par peur. Ce n’est pas le cas de Philomène, jeune fée, qui fait de sa vie une suite de vols d’objets appartenant à d’autres fées, passant sa vie entre les brumes des fées et le monde des mortels, elle collectionne également les malédictions lancées par ses victimes.
Alors qu’elle sent l’arrivée, à Londres, d’une puissante fée qui fait trembler la réalité, Philomène se met en tête de la voler. Mais Rêvage, la fée en question, vient de se rendre sur le monde des mortels pour mettre en branle un ancien plan afin de faire revenir les fées sur le monde et de les faire régner.
Lorsque Philomène rencontre un groupe de malandrin, une jeune fille, un jeune home, un ancien soldat et un mystérieux homme aux lunettes, elle se joint à eux sans bien savoir pourquoi. Débute alors une course poursuite pour sauver le monde des hommes, à moins que cela ne soit celui des fées, et peut-être voler quelques objets et déjouer une liste de malédictions longues comme le bras….
La Fée, la pie et le printemps est un roman qui se lit rapidement, tout en fraîcheur et aux rebondissements constants. C’est une sympathique et divertissante lecture qui s’attaque à un classique de l’imaginaire : la Féerie et ses liens avec le monde des mortels.

Lien Amazon pour acheter La fée, la pie et le printemps

2 réponses sur “La Fée, la pie et le printemps”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code