Fleurs au creux des ruines

Fleurs au creux des ruines est un recueil de quatre nouvelles de Chloé Chevalier se déroulant dans le Royaume de Véridienne. Les nouvelles, non datées chronologiquement, présentent des pans de l’histoire du Royaume.
“Notre première graine” est l’histoire d’une migration qui se passe mal. Narrée sous forme de journal elle raconte la migration d’un peuple, son installation sur de nouvelles terres, la construction d’une grande forteresse-ville creusée dans la montagne, le siège de la cité par le royaume de Véridienne et la fuite vers les grandes plaines après la défaite.
“L’Art ou la Viande” est la correspondance de deux amoureux, l’une de bonne famille, l’autre de la plèbe, que les choix de vie vont inexorablement éloigné. L’homme s’engage dans l’armée et est positionné à la frontière de Véridienne alors que l’Empire est sur le point, à la surprise de tous, d’annexer le royaume allié voisin.  La femme se forme comme architecte à l’académie des arts et se retrouve prise dans les manigances du pouvoir religieux qui préside à l’académie. Une nouvelle qui donne une vision des l’organisation sociale de Véridienne.
“Lors chantèrent les bêtes” est une nouvelle sur la gigantesque éruption qui va ravager Véridienne au travers du journal d’un noble. Une nouvelle pas inintéressante mais qui manque un peu de contexte.
“La tour sous le Gris” se déroule plusieurs décennies après l’éruption présentée dans la nouvelle précédente. Un épais nuage de cendre recouvre le Royaume dont la population est revenu à une civilisation de survie centrée autours de village isolée. Une jeune fille va s’aventurer dans les marais pour trouver de la nourriture et y rencontré un jeune homme avec qui elle va se lier et découvrir les ruines de ce qu’était Véridienne….
Les quatre nouvelles présentées dans Fleurs au creux des ruines sont de qualité inégale, si “Lors chantèrent les bêtes” est de qualité moyenne et “Notre première graine” m’a peu parlé. “L’Art ou la Viande” et “La tour sous le Gris” sont de vraies petits bijoux que j’ai vraiment adoré.

Lien Amazon pour acheter Fleurs au creux des ruines : Prélude aux récits du demi-loup

2 réponses sur “Fleurs au creux des ruines”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code