Destroyer of Worlds de Larry Correia

Troisième tome de ce qui devait être une trilogie mais qui (c’est à la mode outre-Atlantique également) sera une série plus longe, Destroyer of Worlds de Larry Correia débute là où le tome 2 de se termine.

Ashok Vadal est maintenant général d’une rébellion. Alors qu’il se rend avec les soldats rebelles en direction d’un havre caché au cœur de la montagne, les juges de la capital décide l’extermination des sans-castes d’une région (comme teste pour un projet d’extermination plus grand). Ashok ne peut rester sans rien faire et le rébellion prend une tournure militaire.

En parallèle le lecteur est amené à suivre les trajectoires d’une historienne de la capital en possession d’un puissant artefact que le grand inquisiteur Ormand veut à tous prix et de Jakdish un guerrier de Vadal qui cherche pardon et gloire au près de son seigneur. La trajectoire de ses deux personnages va se croiser à Vadal…

Correia fait évoluer sa grande fresque de Fantasy, on sent la guerre qui se rapproche et les différents pions se mettre en place alors qu’en coulisse des forces anciennes semblent manipuler le tous. Comme pour les précédents Destroyer of Worlds est un roman haletant dont j’attend maintenant la suite avec impatience.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code