The Strange Bird

Novella dans le monde post-apocalyptique de Borne, The Strange Bird est une histoire indépendante qui recoupe et donne un autre éclairage à une partie du roman.
Suivant, en le racontant à la première personne, le long et douloureux voyage d’un oiseau modifié dans un laboratoire, et échappé de celui-ci lors de sa chute, la novella est un voyage fabuleux où l’oiseau, intelligent, avide de liberté et poussé par un instinct implanté, découvre le monde qui l’entoure.
Le lecteur croisera un homme solitaire, un ours géant, une magicienne cruelle et un fin douce-amère et poétique. Le lecteur de Borne découvrira la vérité derrière la légende de l’oiseau, une partie de l’histoire du point de vu du Magicien, le rôle des renards et un peu de ce qui vient après.
Bref une lecture chaudement recommandée.

Borne

Borne est un roman écrit à la première personne par Rachel, une jeune femme qui survit comme elle peut dans une cité au nom inconnu, probablement nord-américaine, dans un futur proche.

Dernière nouvelle de Jeff Vandermeer,

La vie est rendu difficile par l’effondrement des gouvernements face aux montées des conflits et des changements climatiques. La ville elle même était sous le contrôle de “La Compagnie” qui inondait le marché de créatures bio-manufacturées. La Compagnie ne contrôle maintenant plus rien, des créatures bio-artificielles peuvent se trouver en liberté dans la ville ou la nature, polluée, environnante et un ours géant, Mord, intelligent, pouvant voler contrôle de manière lâche la cité en envoyant ses proxys terrorisé la population.

C’est dans ce contexte que Rachel, et son compagnon un dealer ancien de La Compagnie, survivent du mieux qu’ils peuvent. Lorsque Rachel découvre Borne, une créature bio artificielle pouvant changer de forme et intelligent, et l’éduque pendant quelques temps leurs destins et celui de la ville est sur le point de changer. Coincés entre les manigances du Magicien, en lutte contre Mord, les dangers de la ville, les secrets de La Compagnie et Borne, les choses vont changer pour tous le monde….

Borne est un roman étrange, situé dans un futur où le familier côtoie l’étrange, avec une intrigue haletante. Une très bonne lecture…

L’avis de Gromovar

Acceptance

Troisième, et dernier, tome de la trilogie du Rempart Sud, Acceptance est un roman très bien écrit dont le titre s’adresse aussi bien aux personnages du roman qu’aux lecteurs : ici pas de vrais réponses mais des éléments pour comprendre comment les choses se sont passés.
 
Acceptance ressemble à une boite de pièces qui permet de compléter les puzzles que sont Annihilation (pour la Zone X) et Authority (pour le Rempart Sud). Le roman suit différents personnage clef : Saul, le gardien du phare, la directrice du Rempart Sud / Psychologue de la douzième expédition, Control et le doppelganger de la Biologiste. Le tout à des époques différentes.
 
Les différentes narrations, qui s’alternent, permettent de comprendre les événements qui mont mené à l’apparition de la Zone X, au vague plan de la directrice pour faire changer les choses (et sa première expédition à deux dans la Zone X) et ce qui arrive à Control après la fin de Authority.
 
Mais attention si le roman donne des éléments de réponses, c’est avant tous le lecteur qui a une vision d’ensemble de ceux-ci, jamais les personnages.  Acceptance ne donne également aucune vérité absolu sur le pourquoi de la Zone X et le devenir de la Terre, mais plutôt des suppositions, une chronologie des événements et de bref coup d’œil derrière le voile.
 
Acceptance est au final un roman qui clôt de manière magistrale, je trouve, une trilogie qui a eu le don de non seulement me tenir en haleine, mais aussi de me communiquer un véritable malaise sur ce que nos esprits ne peuvent pas forcément appréhender, malgré tous les efforts que l’on peut déployer.

Authority

Second volume de la trilogie du Rempart Sud, Authority est un roman superbement écrit et maitrisé qui donne quelques réponses aux questions posées par le premier tome et qui ouvre tout un nouvel ensemble de questions et de mystères.
 
Alors que Annihilation se déroulait dans la zone X elle-même, Authority se déroule peu de temps après au siège du Rempart Sud (l’organisation chargé de surveiller et d’étudier la zone X). Contrôle, comme il se fait appeler, est envoyé par Central (l’administration en charge du Rempart Sud) afin d’en prendre la direction par intérim. L’ancienne directrice étant en effet manquante et de nombreux disfonctionnement ayant été constaté dans l’organisation.
 
Le lecteur découvre avec lui le fonctionnement de l’organisation et ses membres les plus anciens. Si certaines questions sur la zone X et sur les expéditions qui y ont été envoyées trouvent des réponses ici, d’autres questions et mystères apparaissent : Contrôle est-il vraiment en charge ? Quelle est l’origine de la zone X ? A-t-elle un but ? Qui sont vraiment les membres revenus des deux dernières expéditions ? etc.
 
L’ambiance d’Authority est angoissante et Vandermeer arrive à faire monter la tension de manière très efficace durant une grande partie de son roman avant de proposer un final dévastateur qui ouvre un nouveau champ de questionnement qui me donne envie de lire, avec angoisse, le dernier tome.

Annihilation

Premier tome de la trilogie du Rempart Sud, Annihilation est un roman appartenant au courant du “New Weird” qui pose beaucoup de questions et n’apportent que peu de réponses (ce qui a toujours tendance à m’agacer prodigieusement), il n’en reste pas moins qu’il extrêmement bien écrit et intéressant à lire.
La zone X est une région côtière abandonnée depuis plus de quarante ans et qui est en quarantaine car il s’y passe des phénomènes étranges. Une agence gouvernementale, le rempart sud, y envoie de temps à autres des expéditions, Annihilation suit la douzième au travers du journal de la Biologiste de la mission (dont le nom est la fonction). Situé au delà d’une mystérieuse frontière et sans que soit expliqué comment rejoindre la zone X, l’expédition doit, avec de l’équipement peu moderne, continué d’explorer la région, caractérisée notamment par la présence d’un phare sur la côté.
Trouvant un tunnel non répertorié sur les cartes s’enfonçant en colimaçon dans le sol et dont les parois sont recouvert d’un texte écrit grâce à des organismes vivant, l’expédition, sous les ordres de la Psychologue, décide d’en savoir plus. Le journal décrit alors la disparition progressive des membres de l’expédition et les étranges éléments qui se déroule de la zone X : le tunnel et son écriture, la créature qui crie la nuit dans les marais, la manière dont on se rend dans la zone X, les changements chez la Biologiste (dont le mari faisait partie de l’expédition précédente et est revenu, sans que personne ne sache comment, changé), le secret du phare, etc.
Annihilation est un roman étrange qui pose beaucoup de questions sans apporter aucune réponse. La Biologiste fait face à l’étrange tous le long de son exploration avant de devenir, peut-être, étrangère à elle même. Très bien écrit et maitrisé, je suis curieux de lire les suivants même si je crains beaucoup que ma quête de réponse, comme celle des expéditions ne soit vaine.