Acceptance

Troisième, et dernier, tome de la trilogie du Rempart Sud, Acceptance est un roman très bien écrit dont le titre s’adresse aussi bien aux personnages du roman qu’aux lecteurs : ici pas de vrais réponses mais des éléments pour comprendre comment les choses se sont passés.
 
Acceptance ressemble à une boite de pièces qui permet de compléter les puzzles que sont Annihilation (pour la Zone X) et Authority (pour le Rempart Sud). Le roman suit différents personnage clef : Saul, le gardien du phare, la directrice du Rempart Sud / Psychologue de la douzième expédition, Control et le doppelganger de la Biologiste. Le tout à des époques différentes.
 
Les différentes narrations, qui s’alternent, permettent de comprendre les événements qui mont mené à l’apparition de la Zone X, au vague plan de la directrice pour faire changer les choses (et sa première expédition à deux dans la Zone X) et ce qui arrive à Control après la fin de Authority.
 
Mais attention si le roman donne des éléments de réponses, c’est avant tous le lecteur qui a une vision d’ensemble de ceux-ci, jamais les personnages.  Acceptance ne donne également aucune vérité absolu sur le pourquoi de la Zone X et le devenir de la Terre, mais plutôt des suppositions, une chronologie des événements et de bref coup d’œil derrière le voile.
 
Acceptance est au final un roman qui clôt de manière magistrale, je trouve, une trilogie qui a eu le don de non seulement me tenir en haleine, mais aussi de me communiquer un véritable malaise sur ce que nos esprits ne peuvent pas forcément appréhender, malgré tous les efforts que l’on peut déployer.

2 réponses sur “Acceptance”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code