A song for a new day de Sarah Pinsker

Roman divisé en trois partie, A song for a new day suit une partie de la vie de deux personnages féminins, les chapitre sont du point de vue de l’une ou de l’autre, dans une Amérique qui subit une vague de terreur sans précédent et qui se réorganise ensuite en une société où les rassemblements sont interdits.

Luce est musicienne, autrice-compositrice, elle aime plus que tous les sensations que procure le fait de jouer fasse à une audience. Rosemary elle est une jeune femme brillante qui a grandit avec des parents qui se sont isolés afin de se protéger. Elle vit sa vie, comme beaucoup, de manière virtuelle, profitant des avancées des technologies d’immersion.

Dans la première partie du roman le destin de Lucie se joue lors de sa tournée lorsque les premiers attentats et attaques ont lieu et que l’Amérique change, celui de Rosemary se déroule une décennie plus tard faisant découvrir au lecteur le monde qui est sortit.

Les deux parties suivante se déroule à la même époque alors que Rosemary accepte un travail de scout pour l’entreprise numéro 1 de concert virtuel. Elle sort de son monde fermée et découvre les salles de concerts cachées et la vie de gens de ville. Elle va croiser le destin de Luce qui gère une de ces petites salles de concert. Leur rencontre vont les lancés sur des trajectoires qui vont les amener à découvrir la part sombre du monde et chercher, chacune à leur manière, un moyen de faire dépasser la peur qui paralyse la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code