Skin Deep

Deuxième novella mettant en scène Stephen Leed, un génie qui peut apprendre n’importe quoi en très peu de temps, sauf qu’il “externalise” se savoir en créant des aspects de lui même qui sont autant d’hallucinations qu’il est le seul à percevoir et qu’il ne contrôle pas vraiment.
Dans Skin Deep, Stephen Leed se lance dans une enquête pour retrouver le corps d’un scientifique, décédé accidentellement dans un accident de ski, qui travaillait sur l’utilisation des cellules humaines comme dispositif de stockage de donnée. C’est d’ailleurs les données qu’il a pu enregistré en lui même qui intéresse le commanditaire de l’enquête.
Novella très agréable à lire, Skin Deep ajoute par petites touches des éléments à la condition de Stephen Leed et me laisse avec une très forte envie d’en lire/apprendre d’avantage.

Une pensée sur “Skin Deep”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code