Les Neiges de l’éternel

Premier roman de Claire Krust, Les Neiges de l’éternel propose plusieurs destins de personnages qui se croisent dans un Japon médiéval toujours en hiver.
 
Le roman débute par l’histoire d’une jeune fille qui quitte l’opulente demeure familiale, son père est daimyo, pour quérir l’aide d’un guérisseur célèbre afin de pouvoir sauver son frère aîné qui est mourant. A partir de ce point de départ, chaque chapitre développe un moment de la vie d’un des personnages liés à celui du chapitre précédant.
 
Le lecteur est ainsi baladé d’un personnage à l’autre, donnant un éclairage différent à chaque fois sur la vie des autres personnages du roman. Un voyage dans le temps également grâce à un fantôme qui marque de son empreinte sa famille durant plusieurs générations.
 
Si le roman est bien écrit et agréable à lire, il m’a laissé un sentiment mitigé. Le côté parfois un peu contemplatif des histoires proposées et d’instantané sans suite en sont probablement la cause. Je me suis ennuyé pas mal durant la première moitié du roman et je suis resté en partie sur ma faim dans la seconde moitié. A force d’hésiter entre le roman à facettes et le recueil de nouvelles connectées entre eux, sans choisir réellement, fait que je ressort déçu de ma lecture.

3 réponses sur “Les Neiges de l’éternel”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code