City of Stairs de Robert Jackson Bennett

City of Stairs, ou La Cité des Marches dans sa traduction française qui sort à la fin février 2024, est le premier tome d’une trilogie de Robert Jackson Bennett. J’ai lu ce livre dans sa version originale (anglaise).

Le monde est divisé en deux nations : Saypur, ancienne colonie d’esclaves du Continent devenu la nation qui domine le monde; le Continent qui jusqu’à il y a une septantaine d’année dominait le monde sous la direction d’un plusieurs divinités. Mais Saypur s’est révoltée et grâce un puissant chef de guerre a tué les dieux. Aujourd’hui, la mention des divinités ou de leurs miracles est chose interdite sur le Continent, et bien que certains de leurs miracles fonctionnent encore (alors qu’ils ne devraient plus, les divinités étant mortes), la plupart des gens se sont résignés à la disparition des divinités et au contrôle du Continent par Saypur.

Alors lorsqu’un historien venu à Bulikov, l’ancienne cité sainte (car lieu où siégeait les dieux), est assassiné, Shara et son « géant » d’assistant, aussi barbare qu’efficace, se rendre dans la cité pour élucider sa mort.

Shara est la petite fille du chef de guerre qui a tué les divinités, la nièce de la puissante ministre des Affaires étrangères, et surtout une espionne, une historienne spécialiste de l’histoire divine du Continent et exilée sur le Contient depuis de nombreuses. À son arrivée à Bulikov, elle va donner un grand coup de pied dans une fourmilière et mettre à jour plusieurs complots à même de changer le cours de l’histoire…

City of Stairs est un roman bien écrit, peut-être un peu long par moment, qui mène tambours battant une enquête aux nombreux rebondissements dans un monde qui fourmille de petites trouvailles fort sympathiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *