The Fated Sky

Second tome du diptyque débuté avec The Calculating Stars, The Fated Sky débute quelques années après la fin du premier tome.

Le programme spatiale a maintenant une base lunaire permanente et des équipes d’astronautes font régulièrement les trajets Terre-Lune. Une mission pour se rendre sur Mars est en préparation et malgré les menaces croissantes de coupe budgétaire (une partie de la population souhaite que les fonds soient dirigés vers la population de la Terre et non pas vers l’espace) le programme progresse à bon pas.

Elma York, “the lady astronaut” se trouve sélectionnée, tardivement, pour la mission martienne constitué de deux vaisseaux et leurs équipages. La plus grande partie du roman se concentre sur l’expérience de vie durant le vol entre la Terre et Mars; les conflits entre membre de l’équipage, les aléas du dangereux voyage dans l’espace et la nostalgie de la Terre.

Globalement The Fated Sky est un roman plus intimiste, en huis clos, que The Calculating Stars; je le trouve même supérieur au premier tome. Mais il se trouve en fait exactement dans la lancée du diptyque : une uchronie qui se concentre avant tous sur la vie d’une femme, Elma York, narrée à la première personne. L’histoire de l’humanité qui lutte pour conquière les étoiles et se sauver du changement climatique provoqué par la chute d’une météorite en 1952 n’est au final que le prétexte pour l’histoire d’une vie.

A noter que le futur de l’humanité en lui même est d’avantage visible dans la nouvelle The Lady Astronaut of Mars qui se déroule bien après les romans.

The Calculating Stars

Premier tome d’une uchronie en deux volumes (et une nouvelle), The Calculating Stars de Mary Robinette Kowal diverge de notre histoire lorsque, en 1952, une météorite s’écrase au large de la côte Est des Etats-Unis.

L’effet immédiat est la destruction de toutes les villes de la côte Est, suivi d’un long hiver qui dure plusieurs années. Mais les calcules des météorologistes montres qu’à terme les chances que l’effet de serre provoqué par cette catastrophe rende la Terre invivable pour l’humanité est très élevée. Débute donc une course aux étoiles afin de permettre à l’humanité d’essaimiez dans le système solaire.

Cette catastrophe et la course aux étoiles est présentée à travers les yeux de Elma York, femme juive, mathématicienne et physicienne, ancienne wasp durant la seconde guerre mondiale (pilote), survivante de la catastrophe (elle était avec son mari à la montage) qui, en survivant à la catastrophe, va se retrouver au cœur de la conquête spatiale. Son maris est l’ingénieur en chef de cette dernière et elle fait partie de l’équipe féminine qui effectue les calcules mathématiques nécessaires aux lancements de fusées; elle rêve, de plus, de devenir astronaute.

The Calculating Stars est un roman extrêmement bien écrit et aux thématiques très actuelles (changement climatique, place des minorités (juives, femmes, noirs, etc…), développement techniques, etc.). Sa narration sous forme de mémoire, avec une narratrice et protagoniste loins d’être parfaite, en fait plus un roman sensible et humain qu’un récit de Hard Science arride; en plus SF, son approche est similaire à Mes vraies enfants de Jo Walton en cela.