The golem and the jinni

Le pitch de The golem and the jinni ressemble à un pitch de roman bit-litt : à New York, à la tout fin du XIXe siècle un djinn emprisonné sous forme humaine et un golem fraichement animée et libérée de son créateur doivent se construire un futur parmi les hommes. Le lecteur s’attend à une superbe histoire d’amour entre deux créatures fantastiques et je dois avouer que si le roman n’avait pas été conseillé, via Twitter, par une auteure que j’apprécie, je n’aurais sans doute jamais eu la curiosité de lui laisser une chance…
Bien m’en a pris car The golem and the jinni n’est pas cela; il y a certes une légère tension amoureuse, comme toute histoire entre un homme et une femme, mais le roman a aucun moment ne peut se résumer à cela. The golem and the jinni est en effet avant tous un roman d’immigrés. Il y a d’un côté le golem, créée en Europe par un rabbin défroqué pour servir de femme à un juif qui décèdera durant la traversée de l’Atlantique quelques heures à peine après avoir animé son golem. De l’autre, il y a un djinn, emprisonné il y a plus de mille ans dans une lampe à huile, bloqué sous forme humaine, sans souvenirs de la manière dont il fut capturé, qui se retrouve libéré par un ferblantier.
Le roman suit donc comment ces deux étrangers (doublement étranger en fait)vont se créer une place à New York, l’une dans le quartier juif, l’autre dans le little Syria. La trajectoire de ces deux personnages, l’un fier, indépendant presque rebelle, l’autre curieux, intelligent mais également prudent et réservé, vont bien évidement se croiser. De leur rencontre ce n’est point tant une histoire de cœur qui va naitre, mais plutôt une rencontre de deux philosophies de vie différente.
Outre le golem et le djinn, dont l’histoire passée se découvre également au fil des pages, le roman suit également le parcours de plusieurs personnages secondaires, dont, notamment, le créateur du golem, un rabbin défroqué craignant plus que tous sa propre mort.
The golem and the jinni est un excellent roman dont la version audio m’a captivé. Pour moi définitivement un de mes coups de cœur de cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code