L’archipel d’une autre vie

Pour une fois je me suis attaqué à une lecture qui n’appartient pas au genre de l’imaginaire (un cadeau, les meilleurs : une lecture qui a plut à quelqu’un d’autre).

C’est donc avec curiosité que j’ai attaqué L’archipel d’une autre vie d’Andreï Makine un auteur que je ne connaissais que vaguement de nom.

Le court roman propose deux histoires enchâssées. Il y a tout d’abord un jeune géomètre, 7rphelin d’état, envoyé, dans les années 70, Sibérie orientale, dans un coin éloigné, qui un jour suit un inconnu dans la toundra. Cette homme va lui raconter comment, alors qu’il était soldat dans les années 50, la traque d’un fugitif dans cette même toundra allait changer sa vie.

Difficile d’en dire trop au risque de gâcher la fin du récit. Je me contenterai de dire donc que le roman est à la fois une critique politique d’un système soviétique déshumanisant, une aventure humaine où les hommes se révèlent, aux autres et à eu même, dans la confrontation à une nature sauvage et vierge de tourments des hommes.

Au final donc, un beau roman “nature” donc la belle conclusion vaut la lecture.

Une pensée sur “L’archipel d’une autre vie”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code