Journal d’un marchand de rêves

Roman ayant gagné le prix Imaginales 2017, auteur dont j’ai découvert le texte dans une des anthos des Imaginales, il m’a fallu étonnement assez longtemps avant de me pencher sur ce roman (en version audio en plus).

Et je dois dire que ma lecture a été très bonne. Présenté comme un journal intime/confession (et donc à la première personne, mode qui se prête bien au passage à l’audio), Journal d’un marchand de rêves narre une partie de la vie de Walter Krowley. Ce jeune homme, américain, fils d’un acteur d’Hollywood, avait tous pour avoir une jeunesse dorée. Mais un accident de voiture, duquel il sort indemne, lui ouvre les portes du monde du rêve. Ainsi durant la journée il vit une vie “normale” et la nuit il vit une seconde vie comme rêveur, découvrant un monde sauvage où des rêveurs hors là loi tente de vivre leur vie face au gouverneur et à son envie de mettre le monde des rêves en coupe réglée. Le tout alors que plane l’ombre d’une civilisation de rêveurs dont les ruines et les automates peuplent le monde des rêves.

Journal d’un marchand de rêves  est bien écrit et propose une histoire riche en rebondissements et révélations. Krowley est souvent victime de sa naiveté et de son inexpérience et se retrouve balader d’un bout à l’autre de l’échiquier politique du monde des rêves. Mais il finit par prendre, un peu, son destin en main.

J’ai maintenant clairement envie d’en lire d’avantage du même auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code