Demain et le jour d’après

Prévu pour fin avril prochain chez Albin Michel Imaginaire, Demain et le jour d’après de Tom Sweterlitsch, que j’ai audio-lu en VO (sous le titre Tomorrow and Tomorrow) est une quête assez glauque se déroulant dans un futur proche.

Aux États-Unis, dans un monde où presque tous le monde est muni d’un implant permettant d’être connecté en permanence et de vivre complétement la réalité virtuel, John Dominic Blaxton tente de survivre à la mort de sa femme enceinte, lors d’un attentat nucléaire qui a rasé la ville de Pittsburgh.

Travaillant comme enquêteur pour des compagnies d’assurances, il travail dans l’Archive : une reconstitution virtuelle de Pittsburgh basé sur les vidéos de surveillance privées et publics de la ville et permettant de revivre sa fin comme son passé récent. Ayant des problèmes d’addiction il est condamné à suivre une thérapie.

Lorsque son nouveau psy lui propose du travail en échange d’une “remise de peine” il saute sur l’occasion. Il se retrouve alors à enquêter sur une jeune fille dont l’image disparait peu à peu de l’Archive. Son enquête va le mener bien plus loin qu’il ne le pensait sur les traces d’un tueur sordide et méthodique.

Demain et le jour d’après est un thriller futuriste bien écrit et particulièrement remuant.

Terminus

Nous sommes en 1997 aux Etats-Unis, le gouvernement a, depuis les années 80, des missions en espace profond. Ce qui est moins connus du public c’est que le même procédé qui permet d’explorer les étoiles est aussi utilisé pour explorer des futurs possibles. De nouvelles technologies ont pu ainsi être développé plus tôt, mais, secret d’état, il a été aussi découvert que la fin de l’humanité est sur l’horizon, le Terminus, et qu’elle se rapproche.

Dans ce contexte, Shannon Moss du NCIS, ancienne marine ayant voyagé dans l’espace et le temps, et contemplé Terminus, est appelé pour enquêter sur un meurtre sordide d’une famille américaine. Seul problème, le suspect principal, le père de famille, est un ancien marine ayant voyagé dans le temps et supposément perdu en mission comme le reste de l’équipage du vaisseau d’exploration dans lequel il servait….

Commence alors une enquête entre présent, 1997, et futurs possibles dont les ramifications sont bien plus importantes que ce que Shannon peut imaginer.

Terminus est ainsi un thriller de science-fiction mâtiné de fantastique/horreur brillant. Entre les implications vertigineuses de l’enquête et des retours entre présents et futurs possibles qui posent des mises en abimes de l’intrigue, Terminus est un petit bijou.