Written in Fire

Troisième, et dernier tome, de la série de Marcus Sakey se déroulant dans notre monde mais où une partie de la population mondiale à développer des habilités surhumaines (capacité d’abstraction, de planification, d’analyse, etc.), Written in Fire voit la conclusion des événements mis en branle dans Brillance et A better World.
 
Alors que la Maison Blanche a été détruite et que la pays est au bord de l’implosion, l’ancien agente gouvernementale et brillant Nick Cooper est à la recherche d’un scientifique qui a mise au point un sérum capable de rendre n’importe qui brillant. Sa traque va le mener à se confronter une nouvelle fois au terroriste brillant Jon Smith qui, grâce à son génie de la planification et prévision, est sur le point de réaliser son grand plan.
 
Tous cela se déroule alors que le “New Canaan Holdfast” au Wyoming (une sorte d’Israël pour les brillants) est assiégé et menacé par une armée de bric et de broc constitué de survivalistes, patriotes et milices extrémistes et que des forces dans le gouvernement lui même veulent des mesures radicales.
 
Tiraillé entre les extrémistes de tous bord, Nick Cooper tente a tous prix de rester fidèle à ses convictions, de protéger ses enfants et de rester vivant.
 
Written in Fire conclut la trilogie de la même manière qu’elle a été commencée. Le roman est agréable à lire et divertissant, mais j’ai trouvé que la répétions de la même construction une troisième fois (de manière simpliste : Nick Cooper court derrière les méchants qui ont toujours un coup d’avance sur lui avant d’avoir une fulgurance qui lui permet d’avancer) était peut-être de trop. Le roman reste néanmoins divertissant et propose une fin en demi-teinte intéressante.

A Better World

Second tome d’une série, A Better World débute trois mois après la fin du premier tome. Suite au scandale rendu publique à la fin du premier tome, le vice-président, un professeur d’histoire, a pris les rênes des États-Unis et l’agence gouvernementale chargée de contrôlé les « brillants » (apparu au début des années 80, les brillants, 1% de la population, ont tous un don, tel que le génie stratégique, la capacité de lire les gens comme dans un livre ou, pour les moins puissants, de factoriser des grands nombres ou d’estimer le nombre de bonbon dans un jarre, qui leur permet, dans une spécialité précise, d’exceller) a perdu beaucoup de son pouvoir.
Nick Cooper, ancien agent d’élite de cette agence, est en congé prolongé lorsque le président l’engage comme un de ses conseiller. En but au radicalisme des autres conseillers, le pays doit faire face à une attaque terroriste de grande ampleur qui laisser trois cités américaines sans nourritures et sans électricités. Face à la menace terroriste, Nick se démène pour tenter d’empêcher une guerre civile. Découvrant qu’il a été un pion du génie de la stratégie John Smith, il commence une course contre le montre.
Dans le même temps, un scientifique fait son possible pour protéger sa famille dans la cité de Cleveland, une des trois cité en état de siège, alors que ses travaux sont peut-être la clef de la paix ou d’une révolution.
Si les thématiques abordés par le roman ne sont pas neuves, A Better World est une lecture prenante et agréable. Cette série me plait vraiment beaucoup et j’espère pouvoir lire prochainement le tome suivant.

Brillance

Première incursion d’un auteur de polar dans le domaine des super-héros, Brillance est un thriller se déroulant, aux États-Unis, dans une version de notre monde où, depuis le début des années 80, un pour cent des bébés sont des brillants. Ceux-ci sont comme certains autistes, ils ont des capacités hors normes (mémoire totale, capacités à lire les intentions des gens, habilités avec les chiffres, etc.) mais sans les limitations sociales des autistes.
C’est dans ce contexte que les États-Unis ont mis en place une agence spécialisée afin d’étudier, canaliser et contrôler cette population. Tous les enfants sont testés à l’âge de 8 ans et ceux qui sont détectés comme “brillants” sont envoyés dans des académies où ils sont conditionnés afin de servir au mieux les intérêts de la nation. Une branche particulière de l’agence est chargée de lutter contre le terrorisme. Une partie des brillants ont en effet recours à des actes délictueux afin, de leur point de vu, de lutter pour leurs droits. Dans les domaines scientifiques de nombreuses avancées sont dus à des scientifiques brillants.
Nick Cooper est un brillant, capable de lire les intentions des gens d’après leur gestuelle, il est également un des meilleurs agents de l’agence fédéral. Depuis plusieurs années il traque les hommes du terroriste brillant le plus recherché des États-Unis : John Smith. Alors que celui-ci vient de perpétré un sanglant attentat, Cooper part en sous-marin afin de le débusquer et de l’éliminer. Mais cette traque lui fera découvrir l’envers du décors et mettre à mal plusieurs de ses certitudes.
Ayant acheté la version audio de Brillance par curiosité, j’ai été attrapé par un roman bien ficelé et intéressant (le fait qu’il soit narré à la première personne convient, de plus, particulièrement bien pour une version audio). Arrivé au terme de celui-ci, je n’ai qu’une envie : qu’un autre roman dans le même univers soit écrit. Je ne sais pas si cela est dans les plan de Markus Sakey, mais je l’espère très fortement.